dimanche 9 février 2014

Aurélie Brunel - photographie

                                                                                         _ Pouvez-vous vous présenter ?



Exercice périlleux ! Je suis... une curieuse de la vie.
Pour résumer, après un bac scientifique, la vie m'a accidentellement (au sens premier : une vague histoire de parapente qui arrête sa course en plein vol ! ^^) menée à des études littéraires. Quelques temps désorientée, j'y ai pourtant trouvé un chemin par lequel il est devenu évident que je devais passer... Je suis ainsi arrivée en forêt de Brocéliande l'année de ma maîtrise, pour y faire un stage au Centre de l'imaginaire arthurien (mon mémoire portait sur le personnage de la Dame du Lac, dans des œuvres en ancien Français et Anglais, et voilà que je me retrouvai - sans tout à fait l'avoir prémédité - à transmettre chaque jour aux visiteurs de tous âges, SES histoires, en SON château). A l'issue du stage, j'ai été embauchée en tant que directrice et c'est ainsi, grâce aux événements que j'organisais, que j'ai rencontré l'illustrateur Erlé Ferronnière, avec lequel j'ai travaillé sur Fées & Déesses. J'ai en même temps expérimenté la correction pour de petites maisons d'édition puis ai travaillé aux Champs Libres sur l'exposition d'intérêt national "Le Roi Arthur, une légende en devenir".

Une nouvelle bifurcation biographique m'a conduite au cœur de l'Auvergne où j'ai passé le CAPES. Dans la foulée je me suis donc retrouvée professeur documentaliste dans l'académie de Créteil. Aujourd'hui me voilà détachée, à travailler sur des projets liés au numérique dans l'éducation, au contact du public enseignant, que j'accompagne à travers des missions très variées. 
A travers tout cela, un fil conducteur : la découverte et le partage, l'enrichissement de rencontres très diverses...




_ Comment en êtes vous venue à la photographie ?


Pour être honnête, je ne sais pas du tout à quand cela peut remonter ! Je me souviens que gamine je m'amusais à faire des filtres avec des papiers de bonbons ou du papier pour couvrir les livres, pour créer des cadres flous... Je rembobinais même ma pellicule pour faire des doubles expositions et placer mon chat flegmatique en face de monstres diaphanes ! Plus tard j'ai appris à développer et quand le numérique est arrivé, j'ai photographié frénétiquement.








_ Lorsque vous prenez vos photos, privilégiez vous la technique ou le ressenti ? Pourquoi ?


Je suis quelqu'un de nature assez sensible à vrai dire. Même quand je ne prends pas de photos, j'ai l’œil poétique :-) . Et quand j'ai l'appareil à la main, la composition se fait assez naturellement car en quelque sorte j'ai déjà dans les yeux ce que j'aimerais en rendu final. (Bon, même si en général on en est loin ! ^^) Je retravaille parfois les photos a posteriori mais quand je le peux, j'essaie d'utiliser les éléments qui m'entourent au moment de faire la photo pour faire des effets. 






_ Comment décririez-vous votre univers ?

Je ne sais pas... Poétique je l'espère, peut-être un peu mystérieux et aussi sombre que lumineux...  


_ Que souhaitez-vous transmettre à votre publique au travers de votre art ?

En réalité je ne faisais ces photos que pour moi au départ, pour tenter de fixer les émotions d'instants anodins et pourtant si particuliers, et un proche m'a poussée à créer ce site. J'ai longuement hésité, complexée par un travail que je ne trouve pas particulièrement réussi, mais j'y ai vu ensuite un moyen de progresser et peut-être de me dévoiler un peu plus en partageant mon ressenti sur les choses. J'essaye en tout cas... 






_ Quelles sont vos sources d'inspiration ?

En ce moment je suis plutôt en panne mais tout peut l'être ! La vie quoi !

_ Dans un tout autre genre, pouvez-vous nous parler de « Fées et Déesses » ?

Ce livre traite d'un thème qui, comme la photo, me suit depuis bien longtemps sans que j'aie jamais pensé en faire quoi que ce soit. Le hasard d'une rencontre, d'une discussion... Erlé Ferronnière, illustrateur breton connu pour ses magnifiques peintures de fées-papillons, voulait s'attaquer à des personnages plus "charismatiques" tout en ayant peur de quitter son domaine. Je lui ai alors suggéré de faire un livre qui traiterait de manière implicite l'évolution du personnage littéraire de la fée, en partant des déesses celtiques pour retrouver ses petites fées qui lui étaient familières, en passant par les fées arthuriennes... L'idée lui a plu et il m'a demandé d'écrire. J'ai accepté mais je peux vous dire qu'écrire dans l'optique d'être lu est une expérience qui s'est révélée tout aussi passionnante que laborieuse pour moi ! ^^



_ Pouvez-vous nous parler de vos projets ?
Je n'en ai pas vraiment. J'ai des rêves, des choses que j'espère découvrir ou expérimenter dans ma vie (j'ai d'ailleurs une "life liste" à rallonge et très éclectique que j'essaye de valider petit à petit ^^) mais je laisse une grande place au hasard, parce que pour l'instant c'est bien lui qui m'a permis de vivre tous ces instants. Il faut juste savoir les saisir...


_Quels conseils donneriez-vous aux personnes souhaitant se lancer dans la photographie ?
Suivez votre intuition ! 




N'hésitez plus et rendez-vous sur :
Le Site d'Aurélie Brunel,
pour découvrir plus de ses très jolies photographies !


3 commentaires: