samedi 29 décembre 2012

Julien Seror - Digital Art


_Pouvez vous vous présenter ?

Oui, je m’appelle Julien Séror, j’ai 29 ans.
Mon pseudo est Arskaron sur CFSL.net. Je suis graphiste-illustrateur freelance depuis 2008.



_ Pouvez vous nous en dire plus à propos de votre environnement? Qu'est ce qui fait que vous êtes devenu un artiste ?

Je suis passionné depuis mon enfance par le fantastique et en particulier la Fantasy, la Science Fiction, l’onirisme, le surréalisme, et l’historique. J’ai développé cette passion depuis que j’ai vu des films extraordinaires au cinéma, lu des bandes dessinées prenantes, joué à des jeux vidéos envoûtants et observé des choses insolites et étonnantes en me baladant, en visitant différents lieux de France et dans de nombreux pays. J’ai eu de plus en plus envie de reproduire des personnages, des décors, ou des scènes qui m’avaient marquées, mais à ma façon, telles que je les avais mémorisées et je m’amusais à mélanger, combiner différents éléments provenant de différentes sources. Puis je me suis intéressé progressivement au travail des artistes qui avaient pour fonction d’imaginer, créer et rendre crédibles des personnages, créatures, véhicules, décors, ambiances pour le cinéma, l’illustration et le jeu vidéo. C’est à partir de ces multiples découvertes que je me suis rendu compte que je voulais à tout prix faire ce métier d’illustrateur et concept artist.



_ Qu'est ce qui vous a fait opter pour ce type d'art ? Qu'est ce qui caractérise le plus votre travail selon vous ?




J’ai choisi comme médium la peinture numérique car c’est la seule technique moderne qui permet de réaliser rapidement et efficacement des images pour l’illustration des livres et les concept arts des jeux vidéos. On peut constamment corriger et recorriger son image, on peut avoir un rendu détaillé et réaliste en peu de temps, et opérer des modifications de certains éléments de façon très précise et rapide.
Mon travail se caractérise surtout par l’énergie, la puissance traduite par le mouvement, l’attitude des personnages, la tension environnante, la composition de mes images. Mais je tente également de créer des design qui n’ont pas encore été déjà vus, même si c’est devenu difficile après tout ce qui a déjà été fait.
Mon style graphique est aussi particulier : j’ai tendance à avoir un rendu avec de la picturalité, où mes touches de pinceau créent de la matière et de la textures, ce qui est parfois perçu comme « sale » selon certains professionnels, malheureusement…









_ Quelle importance à l'ordinateur dans votre travail ?

L’utilisation de l’ordinateur en illustration est importante car je peux accéder facilement à des références photos que j’ai accumulé dans mes dossiers, je peux aller sur internet pour chercher des informations, pour faire des démarches pour obtenir de nouvelles missions en illustration, entrer en contact avec des professionnels grâce aux réseaux sociaux et je peux brancher ma clé usb sur laquelle je mets mes derniers travaux, en particulier mes derniers dessins scannés. Je compte aussi faire l’acquisition d’un I-Pad 3 très prochainement, cela me sera très utile pour faire la démonstration de mes travaux auprès de professionnels.



_ Quelles satisfactions tirer vous de votre travail ?

Je constate que plus le temps passe, plus je progresse : je gagne en justesse de dessin, en rendu de volumes éclairés, en ambiances de lumière, en composition, en netteté, et je me fais toujours plus plaisir à créer de nouvelles images qui représentent mes rêves, mes idées, mes projets personnels ou professionnels.

_ Si vous deviez citer 3 artistes importants pour vous ?

Aleksi Briclot , Daryl Mandryk , Anthony Jones

_ Des conseils pour ceux qui souhaiteraient se lancer ?

Oui, je leur dirai de bien réfléchir avant de vouloir faire ce métier car pour arriver à percer dans le milieu (je n’y suis pas encore arrivé), il faut beaucoup, beaucoup travailler, faire preuve de combativité sans arrêt, se remettre en question régulièrement, observer beaucoup ce qui nous entoure, analyser le travail des grands maîtres pour trouver ce qui fait que leurs images sont magnifiques et redoutablement efficaces et faire des études de toutes sortes de choses : objets de formes géométriques éclairés, anatomie du corps humain et de l’animal, paysages, scènes de films, cinématiques de jeux vidéos, tutoriels de professionnels…


N'hésitez pas à aller en voir plus : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire